12 signes qui montrent que tu souffres d’apnée du sommeil

Miniature 12 signes d'apnée du sommeil

Tu dors mal, ou tu es très fatigué, une personne de ton entourage t’as peut-être dit que tu souffrais d’apnée du sommeil.

Dans cet article, je vais te présenter 12 signes d’apnées du sommeil.

A la fin de l’article tu auras une idée précise de savoir si tu souffres de ce trouble du sommeil ou non.

Et rassures toi, je vais aussi te présenter les traitements, et les marches à suivre pour en guérir.

Sache qu’il existe de très bons traitements pour améliorer rapidement son sommeil et sa qualité de vie.

Donc n’attends surtout pas !

N°1 : Tu ronfles fort et quotidiennement

Femme qui se bouche les oreilles

Les ronflements peuvent être un indicateur d’apnée du sommeil.

En particulier, s’ils sont forts et durent longtemps.

L’apnée du sommeil ou encore l’hypopnée du sommeil sont 2 troubles du sommeil très similaires et qui sont traités de la même manière.

L’hypopnée correspond à une réduction des voies respiratoires et l’apnée du sommeil est une obstruction la respiration.

Ils sont accompagnés par des ronflements bruyants, voire très bruyants.

Si tu dors avec un/une partenaire, cela peut le/la réveiller tellement les ronflements sont gênants.

Ton partenaire peut aussi remarquer que tu t’étouffes pendant ton sommeil ou que tu arrêtes de respirer.

Si c’est le cas, c’est malheureusement que tu souffres d’apnée du sommeil.

Toutefois, ce n’est pas parce que tu ronfles que tu souffres d’apnée du sommeil.

On estime qu’il y entre un tiers et la moitié des adultes qui sont des ronfleurs régulier et dont les ronflements sont bénins.

Voici une vidéo Youtube (qui dure 1 min) qui montre une personne souffrant d’apnée du sommeil en train de dormir.

On la voit arrêter de respirer pendant 43 secondes. On remarque aussi que son corps essaie de respirer, mais l’air de sort pas de sa bouche.

Puis elle se réveil très brièvement pour se remettre à respirer.

N°2 : Tu es en surpoids

Homme en surpoids qui mange

Le surpoids et l’obésité sont sans doute la cause n°1 d’apnée du sommeil.

L’apnée du sommeil se produit, car tes voies, pour respirer se bouchent.

Cela peut venir d'un excès de poids au niveau du cou, cet excès peut être visible ou non. La graisse peut se trouver au niveau des organes et ne pas être apparente.

Les muscles qui servent normalement à garder les voies respiratoires ouvertes ne sont plus assez puissants, ce qui bouche les voies, et entraîne un arrêt de la respiration.

L’apnée du sommeil peut survenir même avec un léger surpoids.

Mais la sévérité de l’apnée du sommeil est aussi influencée par la gravité du surpoids.

Les médecins du sommeil décrivent l’obésité comme la principale cause de ce trouble.

Si tu es en surpoids, tu as de fortes de chance de souffrir d’apnée du sommeil.

Dans ce cas, il faut suivre une hygiène alimentaire stricte visant à perdre du poids.

N°3 : Tu te réveilles souvent pour aller aux toilettes

Porte de toilettes inscrusté dans un mur végétale

On peut observer d’autres signes d’apparition d’apnée du sommeil.

Si tu te réveilles régulièrement la nuit pour aller aux toilettes, c’est peut-être un signe d’apnée du sommeil.

Les personnes qui en souffrent vont fréquemment aux toilettes pendant la nuit, car lorsqu’une crise se produit, la personne se réveille inconsciemment pour se remettre à respirer.

Parfois, cela peut réveiller la personne consciemment, et même si elle ne s’est pas aperçu qu’elle venait de sortir d’une crise d’apnée, elle se réveille et en profite pour aller aux toilettes.

N°4 : Tu sues et baves beaucoup la nuit

Femme en sueur

Les personnes souffrant d’apnée du sommeil ont tendance à beaucoup baver et suer pendant la nuit.

Si tu remarques que tu baves beaucoup en dormant et que tu transpires fortement la nuit sans raison, et que la température de ta chambre est assez fraîche (10 conseils pour bien dormir dans sa chambre), c’est peut-être le signe de l’apnée du sommeil.

N°5 : Ton sommeil n’est pas récupérateur

2 chiens qui ont sommeil

Lorsque l’on souffre d’apnée du sommeil, le sommeil est fragmenté par des micros réveils pour respirer.

Cela gâche ton sommeil et t’empêche d’avoir une quantité suffisante de sommeil profond et de sommeil paradoxal.

J’ai écris un article qui présente les dangers d’un manque de sommeil profond. Si tu souffres d’apnée du sommeil. Il y a de forte chance que tu sois exposé à ces risques :

Moins d’1 h 30 de sommeil profond par nuit te mets en danger.

Les personnes touchées par ce trouble du sommeil, vont se réveiller le matin avec la sensation de ne pas avoir passé une nuit reposante.

Elles vont être fatiguées dès le matin au réveil.

Être fatigué le matin peut aussi venir de d’autres raisons, je t’invite à regarder cet article “Pourquoi ton sommeil ne te repose pas ? 4 raisons”, et de vérifier que tu respectes bien tous ces points.

N°6 : Tu es très fatigué(e) la journée

Homme fatigué

La mauvaise qualité de sommeil engendré par les apnées, va aussi causer beaucoup de problèmes au corps.

En plus de te sentir fatigué(e) dès le réveil, cette fatigue va te suivre tout au long de la journée.

Tu auras tendance à faire systématiquement la sieste en début d’après-midi après le repas.

L’apnée du sommeil entraîne une fatigue assez intense qui perdure la journée, il faut être très vigilant, car on s’expose à un fort risque d’accident en particulier lorsqu’on est en voiture.

Ces accidents peuvent être plus ou moins graves, voire mortel.

Si tu souffres d’apnée du sommeil, tu t’exposes à beaucoup de maladies notamment à cause d’un sommeil de mauvaise qualité.

N°7 : Tu ne fais pas de sport

Femme qui nage

On observe des tendances comportementales chez les personnes touchées par ce trouble.

Elles vont ne vont pas pratiquer de sport, car avec l'extrême fatigue et leur faible motivation ne les aident pas pour se dépenser.

De plus, lorsqu’elles pratiquent une activité physique, elles vont souffrir de différents symptômes comme l’hypertension qui vont entraîner l’arrêt de l’activité sportive.

Par contre, la pratique sportive régulière, au moins 3 séances de sport par semaine, d’au moins 1 h, va contribuer grandement à l’amélioration de la qualité de sommeil et diminuer les crises d’apnée.

Si tu ne pratiques pas de sport et que tu as un sommeil de mauvaise qualité, voire que tu penses souffrir d’apnée du sommeil, la pratique d’un sport d'endurance à l’extérieur va t’être hautement bénéfique indépendamment de ton poids.

Tu peux par exemple, commencer va quelques minutes de marche.

N°8 : La consommation de somnifères et de relaxants musculaire

Pillules de médicaments

La consommation de somnifères et de relaxants musculaire (médicament utilisé lorsque l’on a des douleurs musculaires, comme un lumbago) vont favoriser l’endormissement des muscles.

Le problème est qu’ils peuvent causer des crises d’apnée du sommeil en agissant sur le bon fonctionnement des muscles respiratoires.

Ils ne vont pas pouvoir maintenir les voies respiratoires suffisamment ouvertes, car les muscles seront endormis ou trop relâchés et provoquer l’apnée du sommeil.

Pour les personnes souffrant de ce trouble, les somnifères et les relaxants musculaire sont à bannir.

N°9 : Tu consommes de l’alcool le soir

2 verres d'alcool

L’alcool et les autres drogues vont avoir des effets similaires aux somnifères et relaxants musculaire.

Ils vont entraîner un relâchement des muscles et de la même façon induire des crises d’apnée du sommeil.

Ils vont même intensifier la gravité des crises d’apnée, ce qui contribue à fatiguer davantage la personne.

L’alcool et les autres drogues sont donc à éviter à tout prix, comme je l’explique dans cet article : Top 5 des mauvaises habitudes françaises qui nuisent au sommeil.

N°10 : Tes voies respiratoires n’ont peut-être pas assez d’espace

Système respiratoire

On observe que les personnes ayant un menton plus en arrière que le nez, ont tendance à souffrir d’apnée du sommeil.

En effet, la langue et les autres muscles ont moins de place due à une mâchoire plus courte, ce qui peut provoquer un blocage des voies respiratoires en particulier lorsque l’on dort.

Il existe une opération appelée (opération Maxillo-Facciale), qui permet d’avancer la mâchoire inférieure et donner plus de place aux voies respiratoires.

Malheureusement, cette opération n’est pas toujours efficace, est très douloureuse et longue. De plus, ces personnes peuvent continuer à avoir des crises d’apnée du sommeil.

Mais il arrive que cette opération soit indispensable lorsque le traitement par masque PPC (que l’on va voir à la fin de l’article) n’est pas possible.

De la même façon qu’une mâchoire inférieure trop courte, avoir une langue trop grosse ou des amygdales trop imposantes peut bloquer la respiration.

Si tu as un doute, il est possible de consulter un ORL pour savoir ce qu’il est possible de faire pour améliorer la situation.

N°11 : Tu souffres d’une rare maladie neurologique

Tête de manequin avec zones du cerveau

L’apnée du sommeil peut aussi venir d’une rare maladie neurologique.

Dans ce cas, lorsque tu dors, le cerveau ne va plus envoyer de signaux aux muscles respiratoires qui font alors arrêter de fonctionner.

Les poumons alors privés d’oxygène vont envoyer des signaux pour remettre en marche les muscles respiratoires.

On appelle ce type d’apnée du sommeil, apnée centrale du sommeil qui se distingue de l’apnée obstructive du sommeil, qui concerne tous les points que l’on a vue précédemment.

Il y a différentes causes à ce type d’apnée du sommeil.

Cela venir d’une insuffisance cardiaque ou rénale, d’un accident comme un AVC.

Certaines maladies neurologiques ou dégénératives peuvent en être la cause et cela peut aussi venir par la prise de médicaments comme la morphine.

Il faut alors suivre les mêmes traitements que ceux de l’apnée du sommeil que l’on va voir juste après.

Sauf pour le système qui aide à respirer, il faut une aide respiratoire auto-asservie VAA.

Il faut aussi traiter les autres symptômes, s’ils existent comme l'insuffisance cardiaque...

N° 12 : L’influence de l’âge

Une grand mere avec sa fille

On s’aperçoit que le nombre de cas d’apnée du sommeil augmente fortement après 65 ans.

On estime qu’il y a environ 4 % des hommes entre 18 et 65 ans qui souffrent d’apnée du sommeil.

Seulement 2 % pour les femmes, mais le nombre de cas augmente après la ménopause.

Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, l’apnée du sommeil est beaucoup plus présente puisqu’elle touche ¼ de la population.

Cela montre qu’une assez grande partie de la population est touchée et qu’il n’est pas rare de croiser des gens souffrant d’apnée du sommeil en particulier s’ils sont âgés.

Que faire lorsque tu souffres d’apnée du sommeil ?

Assiette de légumes

Si tu penses souffrir d’apnée du sommeil, rassure toi des solutions existent pour t’aider à aller mieux et te remettre en forme.

Il y a des solutions qui vont permettre de rapidement “mieux dormir” en stoppant / limitant les apnées du sommeil et d’autres solutions qui font permettre de retrouver un meilleur sommeil et une meilleure qualité de vie.

Il existe 3 solutions pour limiter, voire stopper l’apnée du sommeil et mieux dormir.

Ces 3 traitements vont permettre de mieux respirer la nuit en gardant tes voies aérienne ouvertes même pendant les crises.

Le masque PPC pour stopper les apnées

Masque nasale PPC

Le masque PPC (Pression Positive Continue), est un masque que l’on place sur le visage durant toute la durée de la nuit.

Il en existe de différente type, des masques qui recouvrent tout le visage ou seulement le nez.

Masque faciale PPC

Ils permettent de maintenir toutes les voies respiratoires ouvertes tout au long de la nuit.

Cette solution est très efficace, facile à mettre en place et il n’existe presque pas de cas de contre-indication (le seul risque étant, un risque de barotraumatisme avec conséquence grave comme la brève ostéo-méningée).

C’est la solution que je recommande de mettre en place le plus rapidement possible, car elle est vraiment très efficace surtout si l’on compare avec les autres solutions qui limitent les apnées du sommeil.

De plus, cette solution peut-être remboursée, si elle est prescrite par un médecin du sommeil.

Il existe des effets secondaires comme être gêné par le bruit de la machine, avoir des irritations au nez…

Cela dépend de chacun, mais après avoir bien réglé et choisi le bon masque, cela ne devrait pas perdurer.

Utiliser un appareil dentaire OAM

Appareil dentaire OAM

Pour améliorer l’apnée du sommeil et favoriser l’ouverture des voies respiratoires tout au long de la nuit, il est aussi possible d’utiliser un appareil dentaire OAM (Othèse d’avancée mandibulaire).

Cet appareil n’est pas aussi efficace que le masque PPC, mais peut convenir dans certaines situations.

L’appareil va permettre d’avancer la mâchoire inférieure pour libérer de l’espace au niveau du cou pour favoriser la circulation de l’air dans les voies respiratoires.

De la même façon que le masque PPC, il faut consulter un médecin du sommeil qui permettre de choisir la solution la plus adaptée à tes besoins.

Ensuite, il faudra aller voir un dentiste pour faire un bilan.

Puis faire une empreinte dentaire, poser l’appareil et consulter régulièrement le médecin du sommeil pour faire un suivi.

Cet appareil peut aussi être remboursé, par contre cette solution n’est pas compatible avec le masque PPC.

La chirurgie ORL et Maxillo-Faciale

Avant Après chirurgie Maxillo-Faciale le menton est mis en avant

J’en ai rapidement parlé, la chirurgie ORL et Maxillo-Faciale vont permettre de corriger certains défauts de notre appareil respiratoire pouvant causer les apnées du sommeil.

Ce type d'opération est plus dur pour le corps, car il faut opérer.

En particulier la chirurgie Maxillo-faciale qui va avancer la mâchoire inférieur (photo ci-dessus) pour laisser plus de place aux muscles du cou. C’est une opération assez lourde.

Ces opérations ne sont pas toujours efficaces et il faut parfois plusieurs années pour s’en remettre.

Je ne recommande pas de mettre en place ce type de solution toutefois, il peut être intéressant de consulter un ORL si tu ne présentes pas de signe d’obésité et que tu fais de l’apnée du sommeil.

On a donc vue 3 solutions possibles qui permettent de laisser les voies aériennes ouvertes pendant ton sommeil et stopper les apnées du sommeil.

Ces 3 solutions vont réduire les conséquences de l’apnée du sommeil, mais ne vont pas agir sur les causes de l’apnée du sommeil.

Il est très important de guérir les causes de l’apnée du sommeil et pouvoir retrouver un sommeil sans appareil.

Suivre un programme de perte de poids

Assiette healthy

Si tu souffres d’apnée du sommeil et que tu es en surpoids, il est très important de suivre un programme alimentaire strict qui a pour but la perte de poids.

Dans la grande majorité des cas, c’est le surpoids qui cause les apnées du sommeil.

C’est pourquoi dès qu’on l’on a la connaissance que l’on fait des apnées du sommeil, il faut mettre en place un régime alimentaire.

Il en existe beaucoup sur Internet, il faut éviter les solutions miracles et privilégier au moins 3 repas équilibrés chaque jour avec 1 ou 2 collations possibles.

Si tu te sens trop privé de nourriture, cela ne va pas non plus fonctionner sur le long terme.

N’hésite pas à me contacter ou à laisser un commentaire si tu souhaites de l’aide ou être guidé sur l’alimentation.

Faire du sport

Position de yoga

En plus d’aider à la perte de poids qui est fondamentale pour guérir de l’apnée du sommeil, la pratique régulière de sport va t’aider à mieux dormir.

Le sport va aussi diminuer la sévérité de l’apnée du sommeil indépendamment de l’évolution de ton poids (source, livre Sport et Sommeil).

Si tu as le choix, je te recommande la pratique de sport à l’extérieur pour bénéficier des effets de la lumière naturelle sur le corps.

Le type de sport pratiqué n’a pas trop d’influence sur les résultats, donc pratiques celui qui te fait plaisir.

Pour commencer, tu peux faire un sport d’endurance comme de la marche rapide pendant 30 min puis augmenter le temps de marche quand tu te sens prêt.

La prévention des risques d’accidents de la route

Panneau routier STOP

Lorsqu’une personne souffre d’apnée du sommeil, il est recommandé qu’elle suivre un atelier de prévention des risques d’accidents, en particulier des accidents routier en raison de son extrême fatigue.

La somnolence est un des principaux facteurs intervenant dans les accidents mortels sur l’auto-route (dans 30 % des cas).

Pour une personne souffrant d’apnée du sommeil, la fatigue est causé principalement par celle-ci, toutefois d’autres facteurs peuvent aggraver la fatigue et augmenter les risques d’accident.

Si la personne se prive de sommeil ou qu’elle travaille en horaires décalés comme les 3/8 ou le travail de nuit.

La prise de certains médicaments peut aussi augmenter la somnolence, en particulier les somnifères (ou encore l’oxybate de sodium).

Un pictogramme est affiché sur ces médicaments avec les risques et la conduite à tenir en fonction.

Si tu souffres d’apnée du sommeil, il faut que tu saches que l’hypersomnolence fait partie d’une liste d’affections médicales qui ne sont pas compatibles avec l’obtention et le maintien du permis de conduire depuis 2015.

Donc si tu es très fatigué, fait très attention et mets en place au plus vite un traitement adapté pour te remettre en forme, car tu pourrais perdre ton permis.

Ton médecin généraliste doit dans ce cas te tenir informer que tu dois prévenir l’autorité préfectorale (comme le préfet ou la police).

Ensuite, tu seras invité à consulter un médecin agréé qui te fera passer un test pour savoir si tu peux encore conduire.

Le médecin du travail doit quant à lui évaluer ton aptitude à travailler et les risques de conduite auxquels tu t’exposes.

Mets en place une bonne hygiène de sommeil

Seance de mediation dans un temple

Le dernier point qui est très important à mettre en place lorsque tu souffres d’apnée du sommeil est d’avoir une bonne hygiène de sommeil.

Et c’est exactement sur cette partie que je peux grandement t’aider.

Pour commencer, tu peux récupérer mon guide gratuit pour retrouver un sommeil de qualité.

Il va te permettre de mettre en place de bonnes habitudes pour bien dormir et avoir une bonne hygiène du sommeil.

Tu peux aussi consulter mes autres articles où je n’hésite pas à te partager les meilleurs conseils dans chaque thématique.

Etre jeune et souffrir d’apnée du sommeil

Quand quelqu’un dort mal, j’entends souvent les gens lui dire qu’il / elle fait de l’apnée du sommeil.

Il est toujours intéressant de se poser la question et de chercher la cause de nos problèmes de sommeil.

Mais l’apnée du sommeil vient dans la très grande majorité des cas, d’un surpoids.

Donc si tu es jeune, que tu n’es pas en surpoids et que tu ne ronfles pas particulièrement, il y a vraiment peu de chance que tu en souffres.

Ton problème peut certainement venir d’une mauvaise hygiène de sommeil ou de l’insomnie qui sont très liés.

Au vu de l’évolution de la prise de poids de la population et de l’augmentation du nombre de cas d’obésité, le taux d’apnée du sommeil dans la population va certainement suivre.

Voilà, j’espère t’avoir aider à déterminer si tu souffres d’apnée du sommeil et j’espère t’avoir rassuré et guidé sur les traitements dont tu peux bénéficier.

Surtout, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses dans les commentaires ou bien, de m’envoyer un mail.


Sur ce, je te souhaite une bonne nuit !

Ecrit le 19/10/2020 par Romain

Gratuit : Guide du Bon Dormeur

  • Un programme idéal visant à se resynchroniser avec les besoins profonds du corps, comprenant les étapes clés.

  • Mes conseils inédits, testés et approuvés par un ancien insiomniaque qui ne pensait pas que faire une nuit complète était possible.

Pour le télécharger gratuitement, renseigne ton prénom et ton mail ci-dessous.



Commentaires