Test de dépistage d’apnée du sommeil en 14 questions

Test de dépistage apnée du sommeil

Mesure ton risque de faire des apnées du sommeil grâce à ce questionnaire gratuit.

Ce test à une bonne fiabilité et est utilisé dans les cliniques afin de déterminer le risque d’une personne à faire des apnées du sommeil.

Ce quiz est composé de 2 tests de dépistages du SAHOS (le Syndrome D’apnées Hypopnées Obstructives du Sommeil). Il comporte un premier test appelé NoSAS, puis un deuxième nommé STOP BANG. Répondre à ses 2 questionnaires augmente la fiabilité du résultat.

Je te propose donc de répondre très rapidement à 14 questions par oui ou non. De plus, certaines questions demandent de connaître son indice de masse corporelle (IMC), pour te faciliter la tâche, j’ai inclus un calculateur directement dans la question.

Toutefois, pour répondre à l’ensemble des questions, il faudra que tu mesures ton tour de cou (au niveau de la pomme d’adam). Il faudra donc un maître, ou une ficelle et une règle pour le mesurer.

Certaines questions nécessitent de mesurer la taille de son cou. Si tu as ce qu'il faut pour mesurer, il faudra le mesurer au niveau de la pomme d'adam.

Si tu ne peux pas mesurer ton cou, je te propose d'estimer si tu as un gros cou ou non. Et si le résultat est à la limite, je te conseille de trouver quelque chose pour mesurer ton cou et de refaire le test.

Pour répondre aux questions, il suffit de cliquer sur les boutons avec des formes de pouce situés en dessous des questions. Le pouce bleu vers le haut indique "Oui" à la question et le pouce rouge vers le bas, un "Non".

Passe le test du SOHAS

Question 1 sur 14

Est-ce que ton tour de cou est supérieur à 40 cm ? (Mesuré au niveau de la pomme d'Adam)

Obtiens ton résultat

1
Pénom
2
Email
3
Résultat

Interpréter son résultat au test de dépistage d’apnée du sommeil

Interpréter ses résultats d'apnée du sommeil

STOP BANG : Score de 0 à 2, faible risque d’apnée du sommeil

D’après l’échelle STOP-BANG, tu ne présentes pas de signes favorisant les apnées du sommeil. Toutefois, d’autres causes non évaluées dans ce test peuvent provoquer des crises de SAHOS. N’hésite pas à faire le bilan avec ton médecin en cas de doute.

STOP BANG : Score de 2 à 3, risque modéré d’apnée du sommeil

D'après le test du STOP-BANG, tu présentes plusieurs signes favorisant les crises d’apnée du sommeil. N’hésite pas à passer un test dans une clinique du sommeil pour valider la présence de ce syndrome. En particulier si tu présentes des signes de fatigue et d’un sommeil non récupérateur.

STOP BANG : Score de 4 à 8, risque élevé d’apnée du sommeil

Dépasser un score de 4 sur le quiz du STOP BANG, signifie que tu as un risque élevé de faire des apnées du sommeil.

Ce risque est d’autant plus grand, si tu es un homme, ou que ton tour de cou est important, ou que ton IMC est supérieur à 35 kg/m², et que tu as répondu oui à au moins 2 de ces questions :

  • tu ronfles,
  • tu es fatigué,
  • quelqu’un t’as déjà vu arrêté de respirer pendant ton sommeil,
  • tu fais de l’hypertension artérielle.

Si c’est ton cas, ton risque SAHOS est alors sévère. Je te recommande de prendre un rendez-vous le plus rapidement possible dans un centre du sommeil. Et surtout, de prendre soin de toi et de ne pas te mettre en danger, en particulier sur la route.

NoSAS : Score de 0 à 7, risque faible d’apnée ou d'hypopnée du sommeil

Ton résultat au test NoSAS, n’indique pas significativement un risque d’apnée ou d'hypopnée du sommeil. N’hésite pas à prendre en compte ton résultat au test Stop bang pour plus de précision. Toutefois, si tu as des doutes, il ne faut pas hésiter à se tourner vers un centre spécialisé dans le sommeil.

NoSAS : Score de 8 et 20, risque élevé d’apnée ou d’hypopnée du sommeil

Avoir un résultat supérieur à 7 au quiz du NoSAS indique que tu as un risque élevé de présenter un trouble d’apnée ou d’hypopnée du sommeil (SAHOS). Il faut prendre en compte les résultats du questionnaire du STOP BANG pour plus de précision.

Dans tous les cas, je te recommande de prendre rapidement un rendez-vous chez un spécialiste du sommeil pour te faire accompagner.

Que faire lorsque le résultat indique un risque d’apnée du sommeil ?

Que faire en cas d'apnée du sommeil

Si ton test indique un risque modéré ou élevé de SAHOS, je t’invite à contacter une clinique du sommeil.

En général, le médecin qui te prendra en charge va essayer de déterminer la cause des apnées. Dans la grande majorité des cas, les apnées sont dues à un surpoids. Ils pourront aussi, te faire passer un enregistrement de ton sommeil à l’aide de capteurs à placer sur sa tête. Cet enregistrement peut, selon les cas, être fait à ton domicile.

Suite à cet enregistrement, ils décideront du meilleur traitement à adopter.

Le traitement le plus répandu et le plus efficace est la mise en place d’un masque PCC. Il faut le placer sur le nez et/ou la bouche. Ce masque aide à respirer lorsqu’une crise d’apnée apparaît.

Bien que la mise en place d’un masque PCC, peut aider à bien dormir, cela ne règle pas la cause. Dans le cas où ce serait un surpoids qui cause ces apnées, je te suggère de perdre un peu de poids afin de ne pas avoir l’obligation de porter un masque PCC toute sa vie.

Pour en savoir plus sur les apnées du sommeil, je t’invite à te renseigner sur cet article : 12 signes qui montrent que tu souffres d’apnée du sommeil , où je te présente les signes de cette maladie, ainsi que les différents traitements.

Favorise aussi une bonne hygiène de sommeil. Si tu gardes de mauvaises habitudes pour ton sommeil, même le meilleur traitement contre les apnées du sommeil ne pourra pas t’aider à bien récupérer et à réellement bien dormir. Une mauvaise hygiène du sommeil peut entraîner des troubles du sommeil.

Les risques associés aux apnées du sommeil

A court terme, les signes d’apnée du sommeil peuvent se présenter sous forme :

  • de fatigue,
  • de somnolence,
  • de maux de tête,
  • d’irritabilité,
  • baisse des réflexes,
  • baisse du champ de vision,
  • dépression.

Sur le long terme, ses conséquences sont plus graves sur la santé.

  • Un cœur qui s’est fatigué plus rapidement.
  • Retentissement cardiovasculaire.
  • Hypertension.
  • Angine de poitrine.
  • Infarctus.
  • Augmentation du risque de problèmes cardiaques.
  • Risque d’accident de la route élevé dû à la mauvaise qualité de sommeil.

Toutefois, une prise en charge et un traitement adapté permettent une bonne récupération et une diminution drastique des risques encourus. En particulier, si l’apnée ou l’hypopnée est détectée tôt.

Fiabilité des échelles NoSAS et STOP BANG

La fiabilité test retest des ces échelles n’est pas encore confirmée. Cela consiste à faire passer les mêmes tests dans un intervalle de temps défini et d’évaluer les variations et la consistance des réponses entre les 2 tests.

Concernant le test STOP-BANG, sa sensibilité est de 80%. C’est-à-dire que sur 100 personnes souffrant de SAHOS, 80 d’entre elles obtiennent une note indiquant un risque d’apnée du sommeil.

La spécificité de ce test est de 50%. C’est-à-dire que sur 100 personnes que l’on sait ne pas souffrir de SAHOS, 50 d’entre elles obtiennent un résultat indiquant un risque de SAHOS (alors qu’il n’en souffre pas).

Concernant le test du NoSAS, sa sensibilité et sa spécificité est de 80%. Ce qui signifie que sur 100 personnes souffrant de SAHOS, 80 d’entre elles ont un score indiquant un risque de SAHOS. Et pour 100 personnes ne souffrant pas de SAHOS, 80 d’entre elles obtiennent un score indiquant qu’elle ne risque pas les SAHOS.

La différence de fiabilité entre ces 2 tests vient du test du NoSAS qui se base essentiellement sur des données morphométriques.

La fiabilité et la validité de ces 2 tests sont bonnes. Ce sont des instruments de dépistage fiables et faciles d'utilisation pour détecter des troubles respiratoires du sommeil. Ces résultats peuvent servir comme référence pré-test aux experts du sommeil, afin de déterminer s’il faut approfondir davantage le diagnostic. Par exemple, par la mise en place d’une surveillance nocturne.

Quel est le plus gros obstacle que tu rencontres actuellement avec ton sommeil ?

A lire aussi :

Découvre les articles qui t'aident à mieux dormir

Catégories

Tous les articles

Apnées du sommeil

Insomnies

Teste ton sommeil

Comment bien dormir ?

Troubles du sommeil

Commentaires


Sommeil Profond

Ton guide du sommeil pour être en pleine forme.

Dans chaque publication, je t'apprends à bien dormir et je réponds à toutes tes questions.


Liens

  • Revenir à la liste des articles
  • Découvrir le bonus gratuit
  • Contact
  • Mentions légales