Moins d’1h30 de sommeil profond par nuit te mets en danger

Les dangers du manque de sommeil profond

Le sommeil profond est considéré comme le sommeil réparateur pour le corps.

Ne pas avoir suffisamment de sommeil réparateur est très nuisible pour le corps à court/moyen et long terme.

Dans cet article, je vais te présenter quelle est la quantité idéale de sommeil profond à avoir par nuit.

Tu sauras comment la calculer, mais aussi les pièges à éviter pour ne pas perdre une minute de sommeil profond.

De plus, certaines situations de la vie font que nous avons plus ou moins besoin de sommeil profond.

C’est tout ce que tu vas découvrir dans cet article.

1h30 - La quantité idéale de sommeil profond par nuit

Pour connaître la quantité de sommeil profond par nuit, le calcul est simple.

Pour une nuit, tu dors ou devrais dormir entre 6h et 8h.

Tu effectues 4 à 5 cycles de sommeil, d’1h30 chacun.

Sachant que la quantité de sommeil profond (qui représente le stade 3 du sommeil), représente 20% du sommeil total.

Le calcul est : 8h * 20% = 1h30

Donc pour une nuit de sommeil qui dure entre 6h à 8h, la quantité de sommeil profond sera de 1h12 à 1h30.

La majorité du sommeil profond a principalement lieu lors de la première partie de la nuit, lors des premiers cycles.

Puis sa quantité par cycle diminue pour laisser place à davantage de sommeil paradoxal.

Qui n’en n’est pas moins important.

Là où le sommeil profond à un rôle principalement réparateur physique, le sommeil paradoxal à un rôle de réparateur mental indispensable.

Si tu es curieux d’en connaître davantage sur le sommeil paradoxal, je parle de lui dans cet article : Le sommeil paradoxal c’est quoi ? 3 effets incroyables

Attention, fais-tu réellement 1h30 de sommeil profond par nuit ? - Les pièges à éviter

Si tu souhaites bénéficier du maximum de sommeil profond par nuit, fais bien attention.

Car, beaucoup de facteurs peuvent faire en sorte que tu ne fasses pas autant de sommeil profond que tu le souhaites.

Il y a par exemple le café, qui peut tout simplement empêcher l’activation du sommeil profond lors du 1er cycle de la nuit.

Les heures où tu te couches, peuvent aussi impacter ton quota de sommeil profond.

Car, dépassé une certaine heure, le corps démarre directement au 2ième ou 3ième cycle de sommeil et malheureusement sauter le 1er cycle.

Où le 1er cycle contient le plus de sommeil profond…

Astuce pour éviter ce piège, jette un oeil à cet article : Pourquoi dormir avant minuit ? L’heure à ne surtout pas dépasser

Il se peut aussi que ton sommeil profond soit perturbé par des intrusions…

Pour avoir une meilleure maîtrise de ton sommeil, je te recommande cet article :Sommeil Profond - Le médecin rejeté du corps

Où je parle, plus en profondeur du sommeil profond.

Beaucoup de facteurs peuvent réduire la quantité de sommeil profond par nuit.

Sachant que le sommeil profond ne représente qu’1h30 sur 8h, il est très important de ne pas le gâcher.

As-tu vraiment besoin d’1h30 de sommeil profond par nuit ?

Points d'interrogations en pagailles et lumineux

4 semaines allongé dans un lit pendant 14h

J’ai été très impressionné par une récente expérience.

L’expérience est étonnante et les résultats sont concrets.

Et je souhaite te la partager en la résumant.

Il faut savoir que la moyenne mondiale de sommeil est d’environ 6h55.

L’expérience a pris un groupe de personnes qui dorment environ 7h et qui appartiennent à la moyenne des dormeurs.

Pour l’expérience, les volontaires devaient rester 14h d'affilées dans un lit chaque jour pendant 4 semaines

Pour couronner l’expérience, elles n’avaient pas le droit de regarder la télé, d’avoir leur portable, lire, jouer …

Elles n’ont donc pas grand chose à faire, et en même temps, elles ne peuvent pas faire grand chose.

L’expérience vise à mesurer l’évolution de la quantité de sommeil par nuit.

Et là, les résultats sont surprenants.

Lors de la première semaine, les candidats dormaient environ 14h sur 24h.

Cela montre bien un manque incontestable de sommeil.

Puis, au bout d’1 semaine, ces personnes dormaient en moyenne 8h06 par nuit.

Pour la majorité d’entre nous, le besoin en sommeil se situerait autour des 8h de sommeil par nuit.

Voir plus davantage, si tu dors régulièrement moins de 8h par nuit.

Ton besoin en sommeil profond est donc au moins d’1h30 par nuit.

Remarque: Pour les candidats de l’expérience, dormir 7h par nuit était pour eux suffisant et ils ne pensaient pas avoir besoin de plus dormir.

Ces activités qui augmentent le besoin en sommeil

On a vu que le besoin moyen et idéal est d’1h30 de sommeil profond par nuit.

Mais certaines activités vont aussi impacter ce besoin.

En effet, plus tu vas faire des activités où tu dois réfléchir ou te dépenser physiquement, plus ton besoin en sommeil augmentera.

Tu peux remarquer que si tu fais des activités dont tu n’as pas l’habitude.

Généralement, tu te sens plus fatigué le soir.

Comme je l’explique dans cet article : Sommeil Profond - Le médecin rejeté du corps, la fatigue est un indicateur de la quantité de sommeil dont on a besoin.

Plus tu es fatigué, plus tu as besoin de sommeil.

Cela semble plutôt logique et instinctif.

En effectuant certaines activités inhabituelles ou intenses, ton besoin en sommeil profond augmente.

Les maladies augmentent le besoin en sommeil réparateur

Le sommeil profond est associé au sommeil réparateur.

Il a un rôle très important dans la réparation du corps.

Et lorsque tu es malade, c’est un acteur clé, qui va aider le corps à combattre la maladie.

C’est pourquoi, lorsque l’on est malade, il est recommandé de dormir plus.

Cela permet au corps de passer plus de temps en phase de sommeil profond et ainsi l’aider à mieux récupérer.

Les maladies que tu attrapes vont donc augmenter la quantité de sommeil profond dont tu as besoin.

Au moins 1h30 de sommeil profond par nuit

Comme on l’a vu, le besoin de sommeil profond s’élève à au moins 1h30.

Beaucoup de facteurs font que parfois, notre corps a besoin de davantage de sommeil réparateur.

Comme les activités inhabituelles ou intenses, les maladies…

L’idéal serait donc de dormir 8h par nuit pour pouvoir en bénéficier pleinement.

Malgré cela, la quantité de sommeil moyen est autour de 7h, ce qui est en moyenne 1h de moins et entraîne un déficit de sommeil.

 S’ajoute, la consommation abusive de café, thé et boissons énergisantes dans le monde qui réduit encore la quantité reçue en sommeil profond.

Ce déficit en sommeil profond peut même être aggravé, avec la consommation de stimulants comme ceux cités précédemment, les écrans et des heures de couches irrégulières.

Comme on l’a vu avec l’expérience des candidats allongés pendant 14 heures.

On peut apprendre au corps à dormir moins, mais on ne peut pas apprendre au corps à avoir besoin de moins de sommeil.

L’objectif n’est pas de viser 1h30 de sommeil profond par nuit, car cela exclurait l’importance du sommeil paradoxal et des autres phases du sommeil.

L’objectif premier, est de tout mettre en place pour avoir un sommeil de qualité, et de dormir suffisamment longtemps, environ 8h.

Je n’ai pas parlé des siestes. Elles permettent de bénéficier de sommeil profond lorsqu’elles durent suffisamment longtemps (au moins 1h).

Cela permet aux personnes ne pouvant pas faire une nuit complète, d’obtenir suffisamment de sommeil profond et être en bonne santé (Combien de temps doit durer une sieste pour se remettre en forme ?).

Pour t’aider à bénéficier du meilleur sommeil possible et ainsi profiter de suffisamment de sommeil profond, j’ai créé le Guide du bon Dormeur, disponible ci-dessous. Où je te partage un programme idéal d’une journée à suivre.

Passe une bonne nuit.

Ecrit le 28/04/2021 par Romain

Gratuit : Guide du Bon Dormeur

  • Un programme idéal visant à se resynchroniser avec les besoins profonds du corps, comprenant les étapes clés.

  • Mes conseils inédits, testés et approuvés par un ancien insiomniaque qui ne pensait pas que faire une nuit complète était possible.

Pour le télécharger gratuitement, renseigne ton prénom et ton mail ci-dessous.



Commentaires