Guide complet de la parfaite petite sieste de 20 min

Faire une sieste de 20 min est assez facile à mettre en place et très courant. Beaucoup de personnes profitent de la pause du midi pour aller roupiller dans leur voiture après-manger.

Et c’est une très bonne chose, car elle apporte de nombreux bénéfices :

C’est donc une très bonne chose de faire une sieste courte.

Je vais te présenter tout ce qu’il faut savoir pour bien la mettre en place et en tirer tous les bénéfices.

Je vais aussi répondre à des questions que tu pourrais te poser, lorsque tu n’as pas l’habitude de faire une sieste courte, et t’expliquer ce qui se passent dans ton corps, lors de la sieste.

Attention, j’ai vue sur Internet des personnes qui ne dorment que 5 h par nuit, grâce aux siestes courtes.

C’est une belle connerie. Ils manquent certaines phases réparatrices, ce qui peut fortement favoriser le développement de maladies sur moyen et long terme.

Les siestes courtes ne devraient pas être utilisées dans le but de moins dormir, de la même façon si tu dors mal et que tu es obligé de faire des siestes pour compenser.

Dans ce cas, je te suggère de revoir tes habitudes.

Comment faire une sieste de 20 min pour être plus performant ?

Rien de plus simple. Il suffit de s’installer dans un endroit calme et être confortablement assis ou allongé.

Où tu ne risques pas d’être dérangé (n’oublie pas de couper ton portable).

Tu peux donc t’installer dans ta voiture, sur un canapé, dans un fauteuil, t’allonger sur l’herbe…

Puis, je te conseille de mettre un réveil, ou un minuteur, programmé sur 20 min.

A ce moment là, il ne reste plus qu’à te détendre et à te laisser aller.

Normalement, au bout des 20 min, tu devrais te réveiller sans trop de difficulté.

Tu verras rapidement les bénéfices de la sieste, tu seras plus performant mentalement, tu te sentira plus frais et en meilleure forme.

Quand faire une sieste de 20 min ?

Une sieste courte permet de récupérer de l’énergie. Si tu l’as fait trop tard, cela peut retarder ton heure de coucher ou t’empêcher de bien dormir.

Elle est déconseillée chez les personnes souffrant d’insomnie.

Si ton but est d’être une pleine forme pour une fête qui dure tard la nuit, faire une sieste en fin de journée peut t’aider (entre 18 h et 20 h).

Sinon, une sieste courte peut être faite à tout moment dans la journée, même plusieurs fois par jour.

Le moment idéal pour faire une sieste de 20 min serait un peu après le déjeuner, car le corps a naturellement une baisse d’énergie à ce moment-là.

De cette façon, cela peut remplacer la prise de café que je ne conseille pas après-manger.

Personnellement, lorsque je n’ai pas de contrainte dans mon emploi du temps et que je suis des formations, je fais souvent une sieste en fin de mâtiné ou après-manger, voire les 2.

Je trouve que cela m’aide beaucoup à apprendre et à me remettre disponible pour de nouvelles informations.

Que faire si tu n’arrives pas à t’endormir ?

Ce n’est pas forcément évident de faire la sieste, surtout si tu en as jamais ou presque jamais faite.

Tu n’as pas de repère, si ce n’est un réveil de 20 min.

Alors voilà, je vais te partager mes repères et mes astuces pour bien faire la sieste.

Comme, je vais te le présenter après, l’importance lors d’une sieste de 20 min, est de ne rien faire ou seulement aider ton corps et ton esprit à se détendre.

Même si tu n’as pas l’impression d’avoir dormi, cela a permis à ton cerveau de récupérer et d’être plus en forme, ce qui est le principal but de la sieste courte.

Toutefois, je te conseille d’essayer de faire de la méditation ou une activité relaxante.

Par exemple, si tu n’arrives pas à te relaxer, tu peux te concentrer sur ta respiration :

  • Inspire pendant 8 secondes
  • Retiens ta respiration sur 8 sec
  • Expire sur 8 sec
  • Répète cet enchaînement, jusqu’à t’endormir

Cette activité s’appelle la cohérence cardiaque. Elle a de nombreuses bénéfices.

Elle permet de te calmer, de te relaxer, de calmer tes pensées et est bénéfique pour lutter contre le stress et l’anxiété.

C’est une méthode simple pour revenir dans le moment présent et t’aider à t’endormir.

Que faire si tu te réveilles pendant la sieste ?

Faire du bruit

Lorsque l’on fait la sieste, on peut être réveillé pour diverses raisons avant que le réveil ne sonne.

Soit, tu te réveilles de toi-même ou quelque chose te réveilles (un bruit, quelqu’un, la sensation d’avoir froid…).

Dans ce cas, si tu te sens déjà en forme et tu peux arrêter la sieste ici.

Sinon, tu peux reprendre ta sieste où tu en étais et continuer à te relaxer.

L'important est de ne rien faire.

Une brève interruption n’aura pas trop d’impact sur les bénéfices de ta sieste.

Donc pas de panique et continue à profiter de ce moment calme.

Personnellement, je n’utilise pas toujours de réveil pour faire la sieste, je me réveille naturellement entre 5 et 20 min quand je fais une sieste courte.

Je sens que je me suis suffisamment reposé, et je me lève. Donc, tu n’as pas forcément  besoin d’atteindre que les 20 min passent. Cela dépend de toi et de la situation.

Que faire si tu as du mal à te réveiller ?

Un des objectifs de la sieste courte est de se réveiller en forme et ne pas mettre trop de temps à reprendre ses esprits.

C’est une des grandes différences avec une sieste longue où l’on peut mettre plusieurs heures à retrouver toutes ses capacités mentales.

Si tu as du mal à te réveiller d’une sieste courte de 20 min, c’est peut-être qu’elle a été trop longue.

Dans ce cas, programme une sieste plus courte.

Enlève 1 min de sieste jusqu’à trouver ton temps de sieste idéal pour te réveiller en forme.

Dans mon cas, je remarque une grande différence lors d’une sieste de 25 min où je mets beaucoup plus de temps à me réveiller et m’en remettre.

C’est pourquoi, quand je fais une sieste, je programme un réveil de 20 min.

J’avais essayé de rajouter 5 min de sieste pour prendre en compte le temps qu’il me faut pour m’installer et le temps qu’il me faut pour me mettre à dormir.

Mais c’est une mauvaise idée, je n’avais pas bien compris le fonctionnement du sommeil léger et je me réveillais difficilement.

Comment une sieste de 20 min te permet d’être plus en forme

Processus

Lorsque tu fais une sieste courte, ton corps va plonger dans ce que l’on appelle le sommeil léger.

C’est un stade où tu commences à passer dans l'inconscience, où le moindre stimuli sensoriels (bruit, odeur, chaleur…) peut te réveiller.

Tu n’aura alors pas l’impression d’avoir dormi, pourtant, tu étais bien dans une phase de sommeil léger.

Quand tu fais une sieste et que tu n’as pas l’impression d’avoir dormi, car tu t’es réveillé, en réalité, tu as sans doute été dans une phase de sommeil léger.

Il faut savoir qu’au fur et à mesure que la journée passe, on accumule de la fatigue, si bien que le soir, on se sent fatigué, et cela nous aide à nous endormir.

Cette fatigue est présente dans notre corps sous forme de déchet, qui est en réalité une molécule produite par l’activité de nos cellules et qui s’appelle l’adénosine.

La seule façon d’évacuer cette fatigue de notre corps est de dormir. Et c’est surtout en phase de sommeil profond que le corps va remettre à zéro le compteur de la fatigue.

Lorsque l’on va faire une sieste de 20 min, on va presque stopper la production d’adénosine, on ne va donc pas accumuler plus de fatigue, voir elle va légèrement diminuer.

Et l’autre facteur qui fait qu’une sieste courte permet de nous faire sentir en forme, est le fait de laisser le temps au cerveau de faire le trie des informations et de vider l’excès.

Tout au long de la journée, le cerveau traite et analyse chaque information que nous percevons, ce que l’on entend, ce que l’on voit, ce que l’on ressent, ce que l’on analyse, ce que l’on apprend…

On voit tellement d’informations que le cerveau à besoin de moment de calme, pour vider l’excès.

Or, ces moments de calmes sont assez rares, car dès que l’on peut faire une courte pause, on en profite pour surfer sur Internet, regarder son portable…

Le cerveau va donc se mettre hors service de lui-même, on va avoir l’impression d’avoir fait des tâches de façon automatique, ou être dans la lune lorsque l’on regarde quelque chose, ou lorsque l’on participe à une présentation.

Et bien, c’est en cela que la sieste courte apporte un énorme soutien.

Elle permet de limiter l'arrivée des informations, le cerveau prend le temps d’analyser ce qu’il a en stock et vide les informations qu’il juge inutile.

Faire une sieste courte est une très bonne chose quand on doit apprendre et gérer beaucoup d’informations comme en période d’examen.

Faire des pauses, peut être vue comme une perte de temps, ou on peut passer pour quelqu’un qui ne travaille pas.

Ce n’est pas vrai, et c’est tout le contraire.

Cela permet au cerveau un gain d’énergie, qui peut se traduire par une meilleure performance dans les heures qui suivent.

Voilà, je t’ai présenté ma façon de voir les siestes courtes.

J’espère que cela t’aidera, si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à me le faire savoir en commentaire.

Ecrit le 08/11/2020 par Romain

Gratuit : Guide du Bon Dormeur

  • Un programme idéal visant à se resynchroniser avec les besoins profonds du corps, comprenant les étapes clés.

  • Mes conseils inédits, testés et approuvés par un ancien insiomniaque qui ne pensait pas que faire une nuit complète était possible.

Pour le télécharger gratuitement, renseigne ton prénom et ton mail ci-dessous.



Commentaires